Mes scénarios et anticipations

Written on janvier 12, 2015 at 16 h 00 min, by admin

Comme je le soulignais dans cet article, http://www.objectifeco.com/bourse 2/trading/article/claude‐mathyon‐arrive‐dans‐la‐zone‐ou‐le‐rebond‐va‐debuter, mon sentiment est qu’il devrait y avoir un ultime sursaut du marché qui sera suivi par une grosse correction sur plusieurs mois. Selon moi, il y a maintenant trois facteurs qui risquent de peser prochainement sur les cours : le premier et non des moindres c’est l’indice Case Schiller des prix immobiliers qui continue de demeurer atone voire même de vouloir replonger. Le second tout aussi problématique est la cherté des prix pétroliers qui ne tarderont pas à peser de tout leur poids sur l’économie réelle (Cette expression souligne la séparation forte qui est ressentie entre les marchés financiers et l’activité
économique plus simple à appréhender. La notion d’économie réelle permet un découpage autorisant à poser la question : « une crise des marchés financiers peut‐elle affecter l’économie réelle ? »). Nous ne pouvons néanmoins pas encore parler de nouveau choc pétrolier même si la frontière entre les deux s’amenuise au fil de la hausse de l’or noir.
Le troisième élément qui pourrait à mon sens porter ombrage au marché dans les prochains mois est bien évidement une fois de plus l’inflation qui sous‐entend une prochaine hausse de taux. Seulement voilà, l’immobilier ne redémarre pas et la Fed se trouve face à un cruel dilemme. Le choix sera compliqué et cela provoquera à terme de l’incertitude et de cela le marché à une sainte horreur.
Comme vous devez le savoir, j’ai beaucoup d’estime pour Marc Faber, c’est un des seuls économistes qui n’a pas peur de dire la vérité qu’elle soit bonne ou mauvaise, voici sa dernière déclaration : Un nouvel assouplissement quantitatif ou QE est probable. Il me semble que la Fed souhaite voir une correction
sur les actions qui serait un prétexte pour lancer un QE3 !
Ne pensez pas un instant que je sois devenu pessimiste ou un docteur Doom, c’est juste qu’après 25 mois de hausse quasi ininterrompue il faut rester réaliste et surtout être à l’écoute du marché.
Il ne faut cependant pas tomber dans la sinistrose, ce n’est pas parce que nous risquons de corriger quelques mois que cela sonnera le glas de la hausse, comme vous l’indique ce tableau, avec 25 mois, nous sommes encore loin de la moyenne.plus plus ... @suite

Tableau récapitulatif

Written on décembre 19, 2014 at 15 h 38 min, by admin

J’ai essayé de résumer dans ce tableau, tous les titres qu’il faudra suivre en priorité cette semaine avec les stratégies à adopter (ordre, raison, objectifs, etc … ) Lorsque les points pivots sont proches (3-4%), j’estime qu’on peut positionner les ordres dès lundi.
L’indice de confiance s’appuie sur le point d’entrée, le point de sortie est plus difficile à déterminer à l’avance, même si on connaît les prochaines résistances. Mon objectif de cours s’ajuste selon les résistances à venir et le comportement du cours. Pour ceux qui ne peuvent pas positionner plusieurs ASD en simultané, je leur conseille de se faire une liste de ces titres, de les suivre dans la mesure du possible et de passer l’ordre (un ASD par exemple) sur le titre qui se rapproche le plus du point pivot. Si vous ratez une occasion de trade – ce qui arrive à tout le monde- rassurez-vous cher abonné, il y a toujours des occasions plus ou moins nombreuses ! Il vaut mieux manquer un trade que de rentrer tardivement et d’avoir un mauvais timing.http://www.defiscalisation-strategies.com/
N’oubliez pas les stops de protection et souvenez-vous : on n’achète pas un titre sous mais SUR le support.
Rappel: quand je vous parle d’une opportunité graphique, il ne faut surtout pas aller plus vite que la musique : il ne faut pas acheter sous la résistance, mais au-dessus, cela vous évitera des déconvenues.www.tbxtrade.com/
Vous remarquerez que mes indices de confiance sont plus bas que d’habitude, tout simplement parce que je ne suis sûr de rien !plus plus ... @suite

Avec un bon timing, c’est plus facile

Written on novembre 13, 2014 at 15 h 38 min, by admin

Au regard du cycle conjoncturel nous serions encore en expansion, au milieu du cycle plus excactement. Pour preuve, plusieurs indicateurs tels que : l’inflation totale continue de se modérer aux États-Unis. La variation mensuelle des prix a aussi été plutôt modérée en avril avec une stagnation de l’indice. C’est la première fois en 2012 que l’IPC n’a pas augmenté de façon significativeplus plus ... @suite